L'Actualité en Temps Réel

Plaintes contre Mansour Faye : Guy Marius et Babacar Diop filent la patate chaude à l’Ofnac

0

Le mouvement : «Frapp/France Dégage» et les Forces Démocratiques du Sénégal (Fds), ont porté plainte contre Mansour Faye et Diop Sy pour entre autres délits : «conflits d’intérêts, délits de favoritisme et de grave scandale» qui entourent le processus d’acquisition, d’acheminement et de distribution des denrées alimentaires aux populations nécessiteuses dans le cadre du Plan de Résilience Economique et Sociale (PRES). L’Office National de lutte contre la Fraude et Corruption va-t-il donné suite favorable à Guy Marius Sagna et à Babacar Diop ? «Conflits d’intérêts, délits de favoritisme…» Le mouvement : «Frapp/France Dégage» a déposé ce vendredi, à 12h27, sur la table de l’OFNAC une dénonciation contre le ministre Mansour Faye et le député Diop Sy. Avec pour objet : «dénonciation de faits qui pourraient être constitutifs d’un conflit d’intérêts et du délit de favoritisme dans certains marchés publics». Selon Guy Marius, Sagna, dans sa missive envoyée à la Présidente de l’Ofnac : «ces faits concernent le député Demba Diop Sy d’Urbaine d’Entreprise (UDE), Directeur Général de ladite société de droit sénégalais fondée en 1997, titulaire d’une partie du marché en cours d’exécution relatif à l’acheminement des denrées alimentaires, dans le cadre du volet alimentaire du programme force covid-19, et Mansour Faye, le Ministre du Développement Communautaire, de l’Equité Sociale, et Territoriale, responsable du programme». En l’en croire : «il s’est agit d’une situation manifeste de conflit d’intérêts qui est totalement interdite par les règles aussi bien nationales qu’internationales relatives à l’éthique, la transparence et à la déontologie dans les marchés publics. Une telle pratique viole l’article Lo.163 du Code électoral et l’article 113 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui précisent que le mandat du député est incompatible avec les fonctions de chef d’entreprise». Car, dit-il «ces manquements à la passation des marchés relevant de la lutte contre le Covid-19 pourront faire l’objet de poursuites sur le fondement du délit d’octroi d’avantages injustifiés plus connu sous le nom de délit de favoritisme». «Grave scandale» Les Forces Démocratiques d Sénégal ont saisi l’OFNAC parce disent-elles «la nébuleuse qui entoure le processus d’acquisition, d’acheminement et de distribution des denrées alimentaires aux populations nécessiteuses dans le cadre du Plan de Résilience Economique et Sociale (PRES) reste entière après le point de presse tenu par le Ministre du développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale». A travers un communiqué le parti du Docteur Babacar Diop est d’avis que «les explications fournies par Monsieur Mansour Faye brillent par leur légèreté. Les conditions troublantes d’octroi des marchés liés à l’aide alimentaire portent à croire que des hommes politiques et affairistes sans scrupules profitent de la détresse des Sénégalais pour se remplir les poches». Dans le but d’apporter la lumière sur ce «grave scandale», les FDS, par le biais de son secrétaire général, Dr Babacar Diop, a saisi l’OFNAC d’une demande d’ouverture d’une enquête sur le marché et le transport du riz destiné aux populations vulnérables. Cette demande d’ouverture d’une enquête selon Babacar Diop et ses camarades vise Mr. Mansour FAYE, Ministre du développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale ; M. Demba DIOP SY, homme d’affaires, député à l’Assemblée nationale et Mr. Rayan HACHEM, homme d’affaires. Pour autant les Fds lancent un appel à l’opposition encore debout, à la société civile et à toutes les forces vives de la Nation à se mobiliser pour exiger la lumière sur ce dossier « coronagate ». L’Ofnac va-t-il sévir ? C’est toue la question. Car, dans des dossiers de ce genre qui concernent les tenants du pouvoir, des organes de sanctions ont souvent affirmé qu’ils ne sont point compétents pour donner une suite favorable. L’Ofnac va-t-il cette fois-ci trancher ? Une véritable patate chaude. L’opinion sera dans tous les cas édifiée.
Senegal7

laissez un commentaire