Plan d’urgence pour les victimes d’inondations : Le Président de l’APR débloque une enveloppe de 10 milliards

23

Après les fortes précipitations du week-end dernier qui ont occasionné des inondations monstres à Dakar et à l’intérieur du pays, la situation  des populations impactées est tellement grave que le Chef de l’Etat a décidé d’un plan d’urgence budgétisé à hauteur de 10 milliards de  FCFA. Les 7 milliards seront axés aux urgences  et les 3 autres milliards iront droit aux sinistrés.

Le Président de l’Alliance pour la République (Apr)  a sacrifié à la tradition  apèriste de s’adresser aux Sénégalais car  il faut l’avouer, le Chef de l’Eta n’a pas  été au rendez-vous de ce 20 heures.

C’est une incursion dont s’est livré le président de l’Apr en l’absence de la solennité de  l’hymne nationale devant la lucarne. Le président de l’Apr a d’abord exprimé sa solidarité et  sa compassion aux familles éplorées et leur a présenté ses condoléances suite au décès de leurs compatriotes qui ont perdu la vie au cours de ces  inondations.

Dans son speech, le président de l’Apr a indiqué qu’un hivernage abondant engendre toujours de pareilles adversités liées aux intempéries. Il a ensuite fait état des zones submersibles qui ont surtout besoin d’urgences à savoir le bassin versant du marigot de Mbao, des parcelles Assainies de Keur Massar, de Sokone, Palmares, Ranérou, etc. Le président de l’Apr a annoncé qu’il va mobiliser le commandement territorial, l’armée, les collectivités locales avec en appoint, un budget de 10 milliards de FCFA.

Selon lui, les 7 milliards serviront aux urgences des sinistrés et les 3 milliards leur permettront de survivre. Toutefois, le président de l’Apr invite les sénégalais à changer de comportement face  au dérèglement climatique qui procède de phénomènes mondiaux et à faire de l’atténuation.

Il a par ailleurs expliqué que le changement climatique aurait induit le changement de cap des tempêtes qui se sont dirigées vers les côtes Américaines. Pour terminer, le président de l’Apr demande à ses ministres et au Gouvernement d’avoir les coudées franches pour assister ces victimes d’inondation durement éprouvées.

Assane SEYE-Senegal7

Show Comments (23)