Policier traîné sur le capot d’une voiture : La Sanction est tombée pour le chauffard

L’étau se resserre autour du chauffard qui avait traîné un policier sur 500 mètres environ avant de tomber sur un bouchon et de s’immobiliser. Selon des informations exclusives de Seneweb, Moustapha Diène va passer cette nuit en prison.

A l’issue de l’enquête diligentée par les éléments de la Sûreté urbaine du commissariat central de Dakar, le mis en cause a été déféré au tribunal en dépit de ses plates excuses.

Après son face à face avec le procureur, Moustapha Diène a reçu son ticket pour rejoindre sa cellule au niveau de la prison. Il sera jugé en flagrant délit suite à son placement sous mandat de dépôt. Heureusement pour lui, son dossier n’est pas envoyé en instruction.

Pour rappel, dans le cadre de l’exercice de ses fonctions, un policier a frôlé le pire mardi dernier vers 13 heures de la Place de l’Onu à Dakar. Au cours d’un contrôle routier, l’agent de la Section de la régulation de la compagnie de circulation de Dakar avait été traîné sur 500 mètres.

Interpellé par le limier, le chauffard a fait semblant de s’arrêter avant d’appuyer sur son accélérateur. Ainsi le policier B.S s’est jeté sur le capot du véhicule pour sauver sa peau, d’après notre source.

Le chauffeur répondant au nom de Moustapha Diène l’a traîné sur 500 mètres environ avant de tomber sur un bouchon et de s’immobiliser.

La scène inouïe a été immortalisée par les riverains grâce aux smartphones. Arrêté, le mis en cause a été mis à la disposition des éléments de la Sûreté urbaine du commissariat central de Dakar.

Interrogé sur les faits, Moustapha Diène a tenté de faire croire aux enquêteurs qu’il n’avait pas vu le policier qui était couché sur le capot de son véhicule de marque Ford. Mais sa ligne de défense a été battue en brèche par les éléments en possession des hommes du commissaire Bara Sangharé.

Le mis en cause est revenu finalement à de meilleurs sentiments avant de solliciter la clémence de la justice en regrettant vivement son acte d’incivisme voire d’indiscipline notoire