Accueil Actualités Cacophonie au sommet de l’Etat : Amadou Bâ est-il entré en...

Cacophonie au sommet de l’Etat : Amadou Bâ est-il entré en rébellion ?

Amadou Ba Et Karim Wade

La question autour de la réhabilitation de Karim Wade a provoqué une véritable cacophonie. En l’espace de quelques heures l’Etat a défendu deux positions. Après l’engagement du représentant du Sénégal devant le comité des droits humains de l’Onu, une voix discordante s’est fait entendre au niveau du ministère des affaires étrangères. Ce dernier a pondu un communiqué niant toute disposition de l’Etat à aller dans le sens de la réhabilitation. Amadou Bâ a-t-il agi en solo ? “L’ambitieux” Chef de la diplomatie sénégalaise est-il entré en rébellion ?

Son nom revient avec insistance après ce qui est qualifié de double discours étatique autour de la réhabilitation annoncée de Karim Wade. Le communiqué publié par ses services est sur toutes les lèvres et ajoute de l’eau au moulin des pourfendeurs d’une communication étatique jugée désastreuse. Mais, le Chef de la diplomatie sénégalaise n’a -t-il a pas agi seul ? Parce que Amadou Bâ est réputé ambitieux et le ministère des affaires étrangères l’éloigne de plus en plus de la scène politique. A-t-il agi pour se rappeler au bon souvenir des sénégalais ? User de la provocation pour imposer un duel à Macky Sall que d’aucuns attribuent l’idée de vouloir lui briser les ailes ? Mystère ! De toute évidence, le nom de Amadou Bâ revient avec insistance comme potentiel successeur. D’aucuns le soupçonnent même de tisser un réseau au sein de L’Alliance pour la République pour succéder au Chef de l’Etat. Cette ambition réelle ou supposée lui a valu, selon certains observateurs, des désagréments. En tout cas, sa nomination au poste de Ministre des affaires étrangères est jugée comme un moyen pour le chef de l’Etat de freiner l’ancien Ministre de l’économie et des finances dans son envol et de l’éloigner au maximum du terrain politique. Seulement, malgré ses apparences de gendre idéal, Amadou Ba n’est pas né de la dernière pluie en politique. Celui qui a fait ses armes au Parti socialiste est aussi réputé nanti sur le plan financier. En clair, l’homme a des atouts à faire valoir. Amadou Ba, auréolé de sa récente victoire à Dakar lors de la dernière présidentielle caresserait l’ambition de conquérir la Mairie de la capitale, un bon tremplin. Reste à savoir si Macky Sall, à qui on prête l’intention de l’éliminer, va lui donner les clés de Dakar. Amadou Bâ porte -t-il une voix discordante pour pousser le Chef de l’Etat à s’en prendre ouvertement à lui ? Ce qui pourrait lui tailler des habits de victime. Tout comme un certain Macky Sall en 2012.

 

Mbissane TINE-Senegal7