L'Actualité en Temps Réel

Politique : Kara menace « celui qui veut le pays verra ses mains brûlées »

Après plusieurs mois de mutisme, le « Général » de Cheikh Ahmadou Bamba a repris le micro  pour se prononcer sur les questions d’actualité. Et c’est pour s’exprimer sur  les dossiers de ses disciples envoyés  en prison, les ennemis de la « Mouridiya »,la politique, relate les Echos.

Face à la presse à son domicile, »général » Kara a  abordé plusieurs dossiers dont celui de  ses talibés incarcérés il ya quelques mois pour des faits de torture. Selon Serigne Modou Kara, c’est lui-même qui était recherché. « En  arrêtant les éducateurs du centre de redressement de Kar sécurité, ils ont voulu m’arrêter mais Macky Sall a dit non. J’étais devenu la cible de certains, mais c’est peine perdue.

Parce que Serigne Touba a dit non, Serigne Mountakha a dit non et Macky Sall a dit non.Ils ont arrêté 43 ed mes hommes. Mais moi je suis prêt à aller en prison car mes disciples ont permis à plus de 200 détenus de lire les Khassaides de Serigne Touba.

J’ai demandé qu’on les envoie dans les prisons des départements du Sénégal afin qu’ils transforment les prisons en daaras. Lors que le réalisme africain s’installera, il n »y aura plus de prison au Sénégal.Abordant la question politique, Serigne Modou Kara apporte son soutien au président ed la république.

« Je demande à tous les sénégalais surtout les Mourides,de  s’unir pour protéger notre Chef de d’Etat.C’est seulement une minorité qui fait du bruit dans ce pays. C’est ce qui s’était passé. Il faut que ça cesse, que cela ne se reproduise plus.Celui qui veut brûler  le, pays pour prendre le pouvoir verra ses mains brûler…

Assane SEYE-Senegal7