L'Actualité en Temps Réel

Politique : PDS, faut-il craindre le déluge ?

0

Wade a joué et perdu lors de la dernière présidentielle. Mais il a prouvé aux sénégalais que seul son fils Karim Wade compte. Il doit être le seul héritier de son parti. Et sur ce point il est prêt à se séparer de tous ses compagnons.
Malgré son âge très avancé Wade n’hésite pas à porter son caftan bleu d’opposant rien que pour son fils qui se coule douce à Doha. Mais le constat est là amer le PDS aura du mal à se réactiver car sabordé et désorganisé pour étouffer toute ambition à même de contrecarrer le projet d’installation de son fils Karim Wade à la tète du parti. Au pouvoir c’était plus facile d’avoir l’assentiment des responsables. Mais dans purgatoire de l’opposition c’est pratique le sauve qui peut. Chaque responsable veut prendre son destin en main. Car le Pds n’a aucune lisibilité politique. Surtout avec un Oumar Sarr n’a pas montré qu’il fait le poids pour redresser le Pds après sa déroute présidentielle de 2012. Et n’eut été le coup de pouce aux dernières législatives le Pds aurait du mal à sortir du trou.De plus en plus des responsables expriment leur défiance dans le management du parti. Et l’heure a sonné où tout le monde doit prendre ses responsabilités. D’autant plus que Wade est le dernier leader charismatique capable de rassembler autour d’un projet toutes sortes de personnalités politiques ayant comme seul dénominateur commun de ne point discuter son leadership. Malheureusement le Pds devra payer le prix d’un tel management.
Assane SEYE-Senegal7

laissez un commentaire