Politisation de la DER : « Podor va Mal » récuse la nomination d’un jeune de « Oser l’Avenir »

Le mouvement Podor va mal dénonce la politisation des financements de la Délégation générale à entrepreneuriat rapide  dans cette localité. Il récuse la nomination, à la tête de cette structure, d’un jeune du mouvement « Oser l’Avenir » de l’actuel maire, Aissata Tall Sall. Selon le coordonnateur dudit mouvement, cette nomination va, à coup sûr, occasionner du favoritisme à travers le financement. Il interpelle le directeur de la Der à rectifier le tir.

Podor va mal ne compte pas se laisser faire. Il travaille d’arrache pied pour les financements de la Der parviennent aux ayants droits. « Au niveau de la municipalité de la commune de Podor, des financements de la Der sont entrain d’être utilisés à des fins politiciennes. La preuve, l’agent de crédit qui a été choisi est un jeune membre de « Oser l’Avenir ». Nous disons que les financements de la Der appartiennent à tous les jeunes, à toutes les femmes du Sénégal. Quel que soit l’obédience politique, les considérations partisanes, nous disons qu’il y a problème », a dénoncé Lamine Ba sur Zik Fm.

Le coordonnateur du mouvement Podor va mal interpelle l’administrateur de la Der pour lui demander de revoir les financements parce « qu’ils risquent de ne pas arriver entre les bonnes mains ».

Ousmane Ndiaye – Senegal7