Accueil Actualités Pologne : démission d’un évêque ayant couvert des abus sexuels

Pologne : démission d’un évêque ayant couvert des abus sexuels

Accusé d’avoir couvert des abus sexuels commis dans l’Église polonaise, l’évêque Edward Janiak a démissionné. Sa démission a été acceptée par le pape François ce week-end. L’évêque de Kalisz faisait l’objet d’une enquête depuis le mois de juin, ordonnée par le Vatican après la diffusion d’un documentaire sur un scandale de pédophilie dans l’Église qui avait secoué la société polonaise.

Le documentaire, intitulé Jeu de cache-cache, est le second film réalisé par les frères Tomasz et Marek Sekielski sur les abus sexuels dans l’Église, après la sortie, il y a un an, du très remarqué Surtout, ne le dis à personne.

Ce nouveau film raconte l’histoire de deux frères, victimes d’abus sexuels pendant leur enfance par un prêtre polonais. Un prêtre qui aurait été couvert par l’évêque Edward Janiak, au courant de ses agissements.

Une enquête ouverte par le Vatican

C’est à la suite de la diffusion de ce documentaire, en mai dernier, que le chef de l’Église catholique en Pologne avait décidé de signaler le cas au Vatican. Une première dans ce pays catholique, entrainant une enquête, lancée deux mois plus tard, et la mise à l’écart de l’évêque Janiak.

« Les temps changent », a ainsi réagi une des victimes, après la démission du prélat. Pour la première fois l’an dernier, l’Église en Pologne avait donné des chiffres sur les abus sexuels commis en son sein : près de 625 enfants ont été abusés depuis les années 1990. Près d’un quart des 400 prêtres auteurs de violences ont été suspendus.

Des changements qui ne vont cependant pas assez vite, selon 600 catholiques du pays, qui avaient lancé un appel au pape en juin dernier : « nous avons signalé des agissements » au Vatican et au clergé polonais et « il n’y a pas eu de réaction », avaient-ils dénoncé.

Senegal7 avec Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici