Accueil Europe Portugal: L’extrême droite donne 48 heures Mamadou Ba pour quitter le pays

Portugal: L’extrême droite donne 48 heures Mamadou Ba pour quitter le pays

La vie Mamadou Ba , président de SOS Racismo est menacée au Portugal. Lui et Des membres du parlement et lui ont ont reçu des menaces de la part des membres de l’extrême droite. 

Le leader de SOS Racismo promet de renforcer encore la lutte antiraciste, après les menaces proférées à son encontre par une organisation d’extrême droite. Mamadou Ba se dit préoccupé par les menaces directes à l’intégrité physique des militants ciblés et de leurs familles.

Dans le courriel adressé à SOS Racismo, daté du 11 août, un délai de 48 heures est donné à dix personnes pour quitter le Portugal, dont Mamadou Bâ, les dirigeants de l’organisation, deux députés du Bloc de gauche, Mariana Mortágua et Beatriz Gomes Dias, et le député Joacine Katar Moreira.

Déterminé dans son combat, Mamadou Ba juge cet acte de « terrorisme politique » et considère « absolument incroyable que nous soyons témoins de quelque chose comme cela au 21ème siècle ».

« L’inquiétude est réelle, je tiens à rappeler qu’il y a quelques semaines, Bruno Candé a été assassiné en plein jour. Le racisme tue. Il est évident que lorsqu’une menace prend ce ton, après la manifestation du Ku Klux Klan devant notre quartier général, nous ne pouvons qu’être inquiets. Pour nous-mêmes, pour nos familles, pour les organisations que nous représentons » s’inquiète-t-il.

cependant il ajoute que « la peur ne sauve personne de rien, la peur paralyse ». « Nous ne voulons pas avoir de martyrs, mais nous n’allons pas arrêter de faire ce que nous avons fait. Pour nous, ces menaces sont une raison de faire encore plus de lutte antiraciste » termine-t-il.

                                                       Mouhamadou Sissoko-Senegal7

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici