L'Actualité en Temps Réel

Pour l’apaisement du secteur de la santé : Diouf Sarr et And Gueuseum signent un protocole d’accord 

Pour une stabilisation du secteur de la santé, Abdoulaye Diouf Sarr a procédé, hier à la signature d’un protocole d’accord avec l’Alliance des syndicats de santé And Gueusseum qui porte sur 17 points.

Une manière pour le ministre d’accompagner Mballo Dia Thiam et Cie dans la prise en charge des préoccupations. Ces points du protocole concernent entre autres, la signature du décret portant régularisation de la situation administrative des techniciens supérieurs de santé, la signature du décret fixant les règles d’organisation et de fonctionnement de la fonction publique locale, l’organisation des formations complémentaires des assistants infirmiers en vue de leur reclassement sur le plan hiérarchique.

Dans le protocole d’accord signé entre le ministre de la Santé et l’Alliance And Gueusuem, il est prévu le versement des aides sociales dans les corps des assistants sociaux, l’enrôlement de tous les infirmiers et sage-femmes qui ne sont pas encore mis à niveau. Aussi la finalisation des processus de reclassement et le reversement des infirmiers brevetés des préventionnistes des assistants dentaires ont été aussi retenus. Il y a également la révision de rémunération des agents qui ont perdu leurs indemnités après leur reclassement à la hiérarchie A1. Toutes les dispositions ont été prises par le ministre qui a transmis les propositions indemnitaires au ministère des Finances et du budget.

Les deux parties se sont mis d’accord sur le relèvement de l’indemnité d’itinérance qui va passer de 15 000 à 30 000 F Cfa et qui sera effectif à partir de janvier 2022. Concernant le remboursement des créances de Cmu, les syndicats et le ministre vont intensifier les actions en vue des remboursements.

La réalisation des centre régionaux de formation, le paiement des salaires et les primes de motivation, la  tenue de la commission d’attribution des bourses  de mutations et d’affectations, l’ouverture de la formation aux masters à l’Ecole nationale de développement sanitaire et social (Endss), la révision de l’arrêté et portant répartition des ressources  des comités de développement sanitaire avec la révision de l’arrêté au cours de l’année 2022 et les questions à incidence financière faisaient partie des points examinés.

Fanta DIALLO BA-senegal7