Pour « libérer » Khalifa et Karim : YAW compte remporter les législatives

Khalifa Sall et Karim Wade qui sont dans une sorte de coma politique avec la perte de leurs droits civils, comptent sur la jonction Yewwi-Wallu pour prendre leur revanche sur Macky Sall, constate Senegal7.

Ne pouvant pas se présenter à une élection à cause de leur condamnation par la justice, Karim Wade et Khalifa Sall qui partagent le sort d’avoir été emprisonnés, graciés et écartés des compétitions électorales, comptent sur les Législatives du 31  juillet prochain pour être rétablis dans leurs droits et prendre leur revanche sur Macky.

En effet le premier acte que poserait une Assemblée où l’opposition  est majoritaire, c’est de permettre à ces deux hommes politiques de recouvrer leurs droits civiques pour pouvoir s’inscrire sur les listes électorales et d’avoir le droit de participer à la présidentielle de 2024.

Ce qui augure d’un scrutin Législatif empreint d’enjeux politiques. L’autre facette est qu’elle permettra aussi à l’opposition de battre en brèche la question tant agitée du 3 e mandat de Macky Sall.

Assane SEYE-Senegal7