L'Actualité en Temps Réel

Pout Diakné : la vérité sur l’inhumation de la dame Khady Faye

0

Le refus du chef de village de Pout Diakné, dans la commune de Notto Diobass, d’autoriser l’inhumation de la griotte Khady Faye, décédée le 25 décembre 2021, dans le cimetière du village, est l’objet d’une vive tension entre populations de cette localité.

Selon thieydakar, en réalité le chef de village n’a imposé quoi que se soit. Et, Pout Dackné n’est pas un village à part entière. Il est le quartier où habitent les griots du village de Pout Diack.  La cohabitation entre la communauté des griots et les autres, notamment les sérères, ne souffrait d’aucun problème avant que cette affaire ne surgisse. La caste des griots a toujours inhumé ses morts dans leur propre cimetière (moins de 2 kilomètres des habitations et non 7 comme le disent certaines informations) sans tambour ni trompette. D’ailleurs, ce n’est pas le propre de Pout Diack. Dans la plupart des villages de la commune de Notto Diobass, il en est ainsi pour ne pas dire dans tous les villages.

Une minorité de secte dénommée « Yalla-Yalla » qui veut installer la discorde entre griots et les autres communautés. La secte des « Yalla- Yalla est même composée en majorité des griots de Pout Dackné. Quand ils ont embrassé leur « religion », ils ont d’abord procédé à la destruction des tam-tams qu’ils avaient en les utilisant comme du bois mort bon pour faire du feu, poursuivent nos informations. Pire, ces « Yalla-Yalla » s’attaquent trop souvent aux autres confessions religieuses (catholique et musulmane) pour défendre la « leur ».

Ce qu’il faut retenir aussi à Pout Diack, c’est que le seul cimetière légal du village est la propriété des griots, d’après une source proche du dossier. Cela depuis 1963.

Rappelons que la dame a été finalement portée en terre avant le dimanche à Kissane son village d’origine.

 

Fanta DIALLO BA-senegal7

laissez un commentaire