L'Actualité en Temps Réel

Premier League : Liverpool bat Tottenham (4-3)

Dans une rencontre scénario hitchcockesque, Liverpool s’offre un succès important face à Tottenham et lui chipe la cinquième place au classement.

Pour le compte de la 34e journée de Premier League, Tottenham, cinquième à neuf points de la Ligue des Champions, se déplaçait sur la pelouse d’Anfield pour y affronter Liverpool, à une unité de retard de son adversaire du début de soirée. Vainqueur de ses trois derniers matches de championnat, les Reds s’étaient bien relancés avant d’affronter des Spurs en mauvaise forme, eux qui n’avaient plus connu la victoire sur leurs trois dernières sorties. De quoi relancer quelque peu la course au top 6, dont les deux dernières places sont qualificatives pour la Ligue Europa. Pour ce faire, Jürgen Klopp garde son système classique avec Konaté qui enchaîne derrière avec Van Dijk et un trio offensif Salah, Diaz et Gakpo. Les Spurs gardent aussi leur 3-4-3 Davies à la place de Lenglet derrière et le trio Son, Kane et Kulusevski devant.

Comme face à Newcastle la semaine passée, Tottenham sombrait dès le premier quart d’heure puisque Curtis Jones ouvrait la marque dès la troisième minute de jeu sur un bon centre de Trent Alexander-Arnold (1-0, 3e). Seulement deux minutes plus tard, à la suite d’un bon mouvement sur le couloir droit, Cody Gakpo trouvait Luis Diaz au premier poteau. Et avant la fin du premier quart, Mohamed Salah transformait un penalty en tirant en plein milieu du but, laissant le portier adverse plonger à gauche de son but (3-0, 15e).

Les Spurs y ont cru

L’Egyptien, remuant depuis le début de la rencontre, voyait la lucarne gauche se dérober à quelques centimètres sur une frappe sans élan (22e). Avant la pause, Heung-min Son perdait son duel face à Virgil van dIjk mais le Néerlandais était ensuite éliminé par un superbe crochet d’Ivan Perisic d’un superbe crochet avant de servir Harry Kane, auteur d’une volée pour tromper Alisson (3-1, 39e). De quoi relancer quelque peu les espoirs londoniens dans cette rencontre… Pris à contre-pied par Dejan Kulusevski, le gardien de but brésilien bloquait néanmoins la frappe de son pied pour garder un avantage considérable au score, face à une révolte évidente des hommes de Ryan Mason.

Au retour des vestiaires, les Reds tentaient de mettre le pied sur le ballon mais laissaient les meilleures occasions du second acte à leur adversaire de l’après-midi. En commençant par Heung-min Son, qui ne trouvait que le poteau des Reds d’un enroulé du droit, avant que Cristian Romero ne rate le cadre après une offrande de Kane quelques instants plus tard (54e). Sur un long ballon du défenseur argentin, l’attaquant sud-coréen trompait Alisson d’une frappe à ras de terre (3-2, 77e). Et dans une fin de rencontre débridée, Richarlison ouvrait enfin son compteur buts de la tête pour remettre les compteurs à zéro (2-3, 90+3e). Dans l’engagement suivant, Diogo Jota profitait d’une relance hasardeuse de Lucas Moura pour crucifier Forster et les Spurs dans le temps additionnel (4-3, 90+4e). Une victoire importante pour Liverpool, donc, qui chipe la cinquième place à Tottenham, qui quitte le top 5 et s’éloigne un peu plus de la Ligue des Champions.

 

Senegal7 avec Foot mercato

Comments are closed.