Premières victimes du parrainage- Me Mame Adama Guèye, Ndéla Madior Diouf : A qui le tour ?

0

Décidément, le système de parrainage est en train de faire ses marques auprès des candidats qui n’en peuvent plus de collecter des  parrains qu’ils leur est impossible d’avoir. Et les 65 000 signatures requis ne sont guère une mince affaire. Après Me Mame Adama Guèye et Ndéla Madior Diouf, à qui le tour pour abandonner la course à la prochaine présidentielle.

Le vrai visage du système de parrainage se fait jour devant la kyrielle de candidats à la candidature pour la prochaine présidentielle. Car, après les déclarations d’intention pour solliciter les suffrages des Sénégalais, place à présent à la dure réalité de la collecte des signatures. Ainsi, pour ne pas se laisser berner dans l’illusion, nombre de candidats commencent à faire machine-arrière. C’est le cas de Me Mame Adama Guèye et Ndéla Madior Diouf. Certes, ils ont invoqué  des prétextes tout aussi légitimes mais la dure réalité de la collecte de signatures s’est imposée à eux. Pour l’heure, le filtre du parrainage est désormais enclenché car les Sénégalais s’attendent à d’autres désistements de candidats. Ce n’est guère une mince affaire de ne pouvoir rien obtenir en termes de parrains et de rabâcher partout qu’on veut être candidat à la prochaine présidentielle. Briguer la magistrature suprême ne saurait être un effet de mode et cela, les candidats jugés fantaisistes commencent à en faire une religion.

Assane SEYE-Senegal7

Leave a comment