Présidence de la FSF : Mady Touré bat campagne et affiche son optimisme

Alors que le consensus a prévalu entre certains acteurs de notre foot national, notamment jeudi dernier, entre Me Augustin Senghor, Mbaye Diouf Dia et Saër Seck, président de Mbour Petite-Côte et de la Ligue sénégalaise de football professionnel, initialement candidats ,Mady Touré lui n’a pas encore donne son feu vert.

Pour l’heure, c’est le seul candidat à la présidence de FSF qui fait  cavalier seul et qui continue de battre campagne. Président fondateur de Génération Foot,Mady Touré a réaffirmé dimanche à Louga son ambition de placer le Sénégal sur « les plus grandes marches du football mondial ».

« Le défi est de mettre le Sénégal sur les plus grandes marches du football mondial. Un programme réaliste et réalisable », a-t-il dit lors d’une rencontre avec les acteurs du football de la région.

Mady Touré a redit que son ambition est de faire gagner au Sénégal « une Coupe d’Afrique, une Coupe du monde et aussi de préserver la formation de la jeunesse sénégalaise ».

Il a présenté aux sportifs Lougatois son programme qui s’articule autour de sept points, qui concernent notamment une nouvelle gouvernance, une nouvelle politique marketing, les infrastructures, la politique de développement.

Il y a aussi les points relatifs au football féminin, à l’accord quadripartite entre la Fédération sénégalaise de football (FSF), les collectivités locales, l’Etat et la FIFA ainsi que la politique sociale.

Mady Touré, déjà candidat à la présidence de la Fédération sénégalaise de football en 2013, aura fort à faire face au président sortant de la FSF, Me Augustin Senghor, candidat à un nouveau mandat.

Me Senghor, élu une première fois en 2009, a été réélu en 2013 et en 2017. Il peut aspirer à un quatrième mandat, selon les textes actuellement en vigueur. Toutefois, il a  promis de donner sa position par rapport à ce consensus le 30 juillet au plus tard,informe l’aps.

Assane SEYE-Senegal7