Accueil Actualités Présidence du comité cellulaire : Le pôle des non alignés et la...

Présidence du comité cellulaire : Le pôle des non alignés et la société civile rivalisent de choix

Publicité 3

Après le feu vert accordé par le pouvoir en ce qui concerne le choix porté sur des personnalités indépendantes aptes à conduire le comité du dialogue national, la société civile et le pôle des non alignés ont tous donné des noms de personnalités qui remplissent les critères édictés.

Publicité

Le comité pour le dialogue national va devoir s’éclairer d’un jour nouveau. Après l’onction du Chef de l’Etat pour le choix portant sur des personnalités indépendantes devant présider ces concertations, la société civile et le pôle des non alignés n’ont pas du tout perdu du temps. Ces deux entités ont en effet  respectivement  avancé les noms des professeurs Babacar Guèye, Abdoul Mazide Ndiaye et Alioune Sall et Babacar Kanté. D’éminentes personnalités connues pour leur neutralité et leur indépendance par rapport aux acteurs impliqués dans le processus électoral. Même s’il est avéré que ce sont les quatre entités (majorité, société civile, opposition et non alignés) qui devront tabler sur un choix définitif  du président de la commission cellulaire, il reste que le pouvoir gagnerait à laisser passer le choix de l’opposition et/ ou des non alignés afin que le dialogue national tant espère ne se termine en eau de boudin. Pour sûr, l’esprit consensuel qui  a  prévalu jus qu’ici pourrait sauver la mise si tant est que toutes les parties prenantes concèdent une certaine marge de manœuvre au « contrepouvoir » qui se montre toujours méfiant par rapport aux termes de référence de ce dialogue national.

Assane SEYE-Senegal7

 

Abonnez-vous pour regarder plus de vidéos


Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 − quinze =