Accueil Une Présidentielle 2019 : Idy, l’arbre qui cache la forêt de Mankoo

Présidentielle 2019 : Idy, l’arbre qui cache la forêt de Mankoo

Il n’aura fallu que du temps au temps pour voir la trajectoire politique  alambiquée de l’homme au « destin d’Icare » se transformer en challenger de l’Opposition à la faveur des circonstances. Idy himself devient alors  l’homme de la situation pour faire face au Macky à la prochaine  présidentielle.

Face au Président Wade, jadis, on l’appelait  trivialement, l’homme au “destin d’Icare” en raison surtout des démêlés qu’il a eu avec le Pape du sopi. Démêles qui lui ont d’ailleurs valu d’être  démis de ses fonctions de premier  ministre  aux  secondes heures du règne libéral. S ‘ensuit son incarcération consécutive aux chantiers de Thiès où on l’accusait de surfacturation. Ainsi, après sa libération que d’aucuns qualifient de deal (protocole de Rebeuss), Idy a crée son parti Rewmi qui revient en seconde position  à l’issue de la présidentielle de 2017. Aussi, des velléités de retrouvailles  avec son mentor Wade lui ont valu dans le temps, de perdre du terrain du point de vue de son aura politique. Aujourd’hui, face aux démêlés de Karim Meissa Wade, candidat du parti démocratique sénégalais (Pds) et du maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall  qui n’est pas encore sorti de l’auberge, Idy apparait prosaïquement comme le challenger le plus en vue pour faire face à Macky. Mais à condition que Mankoo lui déroule le tapis rouge. Certes, rien n’est encore acquis car  de sempiternels clivages minent  l’opposition dans son entièreté contingente. Et des « étoiles » montantes à l’instar  d’Abdoul Mbaye, Gakou, Ousmane Sonko, entre   autres, font  leur mue dans un contexte politique  qui n’est pas toujours évident pour leur subite percée. Mais à la faveur des circonstances, Idy tire la couverture de Mankoo de son coté  à défaut de l’avoir par procuration. Il  apparaît  alors comme l’arbre qui cache la forêt des “étoiles” montantes de Mankoo. Si le candidat Macky doit se faire  une  idée sur son véritable challenger à la prochaine présidentielle, il doit inexorablement penser à l’homme au « destin d’Icare » qui est en train de renaître de ses cendres et qui pourrait créer la surprise en 2019.Idy, Président, ne serait pas de l’utopie, dans ce cas d’espèce !

Senegal7.com