Accueil Actualités Présidentielle 2024 : Les assujettis à la déclaration de patrimoine seront-ils candidats...

Présidentielle 2024 : Les assujettis à la déclaration de patrimoine seront-ils candidats ?

présidentielle

Tout Chef de l’Etat qui arrive aux termes de son dernier mandat à la tête du pays fera face à différents vents contraires provenant de son propre camp. Moustapha  Diakhaté a donné le ton et Moustapha Cissé Lô lui a emboité le pas. Ces deux caciques du régime ont marqué leur territoire. Mais pour les autres terrés au sein de l’Alliance pour la République (Apr),l’on adopte un profil bas en attendant que le temps fasse son œuvre. Pour ce faire, le Chef leur intime de déclarer leur patrimoine afin qu’il puissent mesurer ceux qui pourraient éventuellement s’opposer à lui en cas de pépin. Tout cela, c’est aussi politique.

Le fort du Chef de l’Etat Macky Sall, c’est qu’il ressemble à un technocrate fait mais en réalité, il est plus politique que cette posture qu’il offre de façade.

Et les libéraux  comme lui, qui ont grandi sous l’aisselle du  président Abdoulaye Wade, ne le démentiront pas.

Macky est éminemment politique et il lui est très difficile de poser un acte qui ne soit pas politique ou comme tel.

En effet, le fait qu’il somme ses ministres et Directeurs généraux de procéder à leurs déclarations de patrimoine avant fin août  2020 démontre à suffisance que le Chef de l’Etat voudrait faire d’une pierre deux coups.

C’est à dire, les inviter à se conformer à la Loi pour calmer les ardeurs des Sénégalais suscités par les rapports de l’Ige, mais aussi et surtout, pour peser financièrement ses proches qui nourrissent des ambitions  présidentialistes.

Nous pouvons citer entre autres : Amadou Bâ, Abdoulaye Daouda Diallo, Makhtar Cissé, Amadou Hott, Aminata Touré, Cheikh Kanté, Aliou Sall et Mansour Faye.

Ces   apparatchiks de la galaxie apériste seraient riches comme crésus et pour en avoir le cœur net, le président Sall les intime de se rapprocher de l’Ofnac pour leurs déclarations de patrimoine.

Le Chef de l’Etat est conscient qu’il perd de sa superbe plus il se rapproche de la fin de son second et dernier mandat.

Il sait aussi qu’il y a certains de ses proches qui peuvent être plus coriaces  que les Tapha mais pour le moment, ils font profil bas.

Est-on le plus obtus de la terre, si l’on n’a pas de butin de guerre en politique, point n’est besoin de postuler.

Le président Macky s’attend donc à évaluer parmi ses proches,ceux qui détiennent des trésors de guerre et qui pourraient s’opposer à lui ou à son troisième mandat.

En tous les cas, il se susurre que la plupart des assujettis à la déclaration de patrimoine seront candidats à la prochaine présidentielle si le Chef de l’Etat décide de débarrasser le plancher.

C’est le contraire qui risque de créer un tsunami politique au Sénégal !

Assane SEYE-Senegal7

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici