L'Actualité en Temps Réel

Présidentielle 2024 sans Sonko : Ce qu’en pense Mary Teuw Niane

L’élection présidentielle en 2024 se profile à l’horizon. Si Khalifa Sall et Karim Wade et Khalifa Sall pourraient y participer en faveur d’un projet de loi d’amnistie initié par le président Macky Sall. Une épée de Damoclès au- dessus de la tête de Ousmane Sonko, relativement à l’affaire Adji Sarr dont le dossier est toujours pendant devant la justice.

Seulement, pour Mary Teuw Niane, c’est inimaginable une présidentielle sans Ousmane Sonko, le principal opposant.

Invité de l’’émission Grand Jury de la Rfm, ce dimanche, l’ancien ministre invite à ce que « toutes ces questions soient solder dans le respect de la justice et pour le bien de la démocratie sénégalaise. »

« Je pense qu’il faut profiter de cette période pour vider tous les contentieux qui ont des relans politiques. Et c’est dans ce sens là que je pense qu’il est important de terminer cette épée de Damoclès qui est sur la tête de Ousmane Sonko. Comme celle qui est sur la tête de Barthélémy Dias parce qu’on parle de Khalifa Sall et Karim Wade, on oublie qu’il y a deux autres leaders de l’opposition, qui pour d’autres raisons, peuvent être être dans une situation d’inéligibilité. Et personne n’a intérêt à ce qu’on aille à une élection présidentielle et que monsieur Ousmane Sonko ne puisse pas participer. Personne n’a intérêt à ce que aussi cette période floue puisse durer très longtemps. Je pense qu’il faut solder toutes ces questions dans le respect de la justice et pour le bien de la démocratie sénégalaise , » a suggéré Mary Teuw Niane.

Senegal7