Accueil Actualités Présidentielle en Guinée : Sissoco Embaló accuse Condé de tenter un «coup...

Présidentielle en Guinée : Sissoco Embaló accuse Condé de tenter un «coup d’Etat

Depuis Lisbonne où il est en visite d’État, le président Bissau Guinéen Umaro Sissoko Mbaló accuse son homologue Alpha Condé de la République de Guinée de tenter un « coup d’Etat » en forçant un troisième mandat.

Face aux journalistes, Umaro Sissoco Embaló s’est dit ami du Sénégal, avec qui il souhaite renégocier l’accord sur la gestion des hydrocarbures dans la zone commune, et a de nouveau critiqué le président de la Guinée-Conakry voisine, Alpha Condé, l’accusant de « tenter un coup d’État » en forçant un troisième mandat.

Ancien membre historique de l’opposition guinéenne, Condé, aujourd’hui âgé de 82 ans,. Il est devenu, en 2010, le premier président démocratiquement élu de Guinée-Conakry, après avoir été réélu en 2015.

Un référendum voté en mars a approuvé une nouvelle constitution qui maintient la limite de deux mandats présidentiels, mais Condé et ses partisans estiment que ce changement ramènera à zéro le nombre de mandats servis par le président toujours en place. En revanche, les opposants accusent Condé d’avoir mené un « coup d’État constitutionnel ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici