Accueil Actualités Prestation de serment : La Diplomatie reconnait à Macky ce...

Prestation de serment : La Diplomatie reconnait à Macky ce que son Opposition lui refuse

Après la proclamation des résultats du scrutin présidentiel du 26 février dernier par le Conseil constitutionnel, l’opposition dite radicale qui croyait à un second tour s’est rebiffée en rejetant ces résultats. Mais à quelques jours de la cérémonie de prestation de serment du Président Sall, ses hôtes de marque issus de la communauté internationale affluent de partout. Du coup, l’opposition  se retrouve isolée  face à la légitimité diplomatique dont bénéficie déjà le Chef de l’Etat Macky Sall.

Même si l’on ne peut parler de bras de fer entre l’opposition Sénégalaise et la communauté internationale représentée lors de la prochaine prestation de serment du Chef de l’Etat Macky Sall, il reste évident que ces deux entités ne semblent guère sur la même longueur en termes de légitimation de la victoire du Président Macky. L’opposition répugne toujours à féliciter le Président Macky pour sa victoire à l’issu du scrutin présidentiel dernier. Une attitude qui  non seulement divise les Sénégalais mais aussi continue de faire couler beaucoup d’eau sous les ponts. Seulement, à quelques jours de la cérémonie de prestation de serment du Président sortant, l’on assiste à un balai diplomatique dune vingtaine de chefs d’Etat dont  les Américains, les Japonais, les Français et bien d’autres pays du monde invités à  rehausser de leur présence cette solennité digne d’un victorieux d’une élection présidentielle. Du coup, l’opposition Sénégalaise se retrouve dans une posture inconvenante du simple fait qu’elle serait isolée par la communauté internationale qui reconnait d’emblée la victoire du Président Macky. En outre dans un contexte de globalisation tout azimut, la visibilité diplomatique d’un pays tiers se mesure à la reconnaissance de ses pairs de par le monde. Aujourd’hui, l’opposition Sénégalaise se retrouve seule contre tous, c’est-à-dire contre la communauté internationale. Et le 2 avril prochain, le Chef de l’Etat Macky Sall va prêter serment devant ses hôtes de marque venant des quatre coins du monde, tandis que ses adversaires politiques, eux, continuent de lui tourner le dos. Un hiatus regretté par beaucoup de nos compatriotes et qui n’honore guère la démocratie Sénégalaise.

Assane SEYE-Senegal7