Accueil Actualités Présumée Kidnappée : Que risque Coumba Kane Sarr si elle a menti...

Présumée Kidnappée : Que risque Coumba Kane Sarr si elle a menti ?

Au Sénégal, la loi a presque tout prévu et l’affaire Coumba Kane Sarr du nom de cette dame présumée kidnappée à Keur Mbaye Fall et qui s’est sauvée en apparaissant à Touba, pourrait tomber sous le coup de l’article 255 du code de procédure pénal. Car, non seulement la Dame aurait porté atteinte au moral de la population mais aussi, elle a jeté le discrédit sur les Institutions de la République.
Coumba Kane Sarr n’est pas encore tirée d’affaire car son kidnapping relève de plus en plus d’un mensonge cru dûment concocté pour se sauver la face. En effet, après les enquêtes menées par la Police de Touba et de Dakar, il s’est trouvé que la Dame a été invitée à rentrer chez elle. Mais ,il serait trop facile de laisser certains citoyens violer impunément la loi en soutenant des thèses qui n’existeraient nulle part sur terre. Et au regard des éléments à charge éclaircis par le journal Observateur, la puce « Expresso » de la Dame est inconnue de son mari et des autres membres de sa famille. Il a été trouvé par devers elle de petits effets de toilettes dans sa pochette et son refus catégorique de se faire examiner par un gynécologue sont autant de griefs à mettre sur son compte. De surcroit, la Dame n’a aucun signe clinique attestant qu’une quelconque violence ou comme tel sur son corps. Du coup, Sénégal7 s’est approché d’un spécialiste en Droit qui indique que Coumba Kane Sarr pourrait être rattrapée par l’article 255 du codé de procédure pénal. Laquelle disposition stipule que la publication, la diffusion, la divulgation ou la production, par quelque moyen que soit, de nouvelles fausses, de pièces fabriquées ,falsifiées ou mensongèrement attribuées à des tiers, sera puni d’un emprisonnement d’un an à trois ans et d’une amende de 100.000 FCFA à 1500.000 FCFA.Or, dans le cas très spécifique de Coumba Kane Sarr, cette dernière aurait porté atteinte au moral de la population traumatisée par son soi-disant kidnapping, mais aussi jeté le discrédit sur les Institutions de la République. Car, Police et gendarmerie ont presque été menés en bateau dans cette affaire.Et que force doit toujours rester à la loi. Pour toutes ces raisons, Coumba Kane Sarr devrait être en garde-à-vue ou être cuisinée à fond afin que ces mensonges puissent guider les policiers à la livrer au parquet. A contrario, demain une autre Coumba Kane Sarr ferait pire qu’elle et rien ne viendrait outre mesure la troubler.
Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici