Accueil Actualités Preuve sonore de Yakham sur l’affaire Sonko : Une supercherie mise...

Preuve sonore de Yakham sur l’affaire Sonko : Une supercherie mise à nue !

A mesure que les langues se délient, l’on se rend compte qu’en vérité ,il n’y aurait rien de probant ni de concise dans cet enregistrement sonore que le Dg du « Soleil » a mis à la disposition des médias de la place pou tenter d’incriminer Ousmane Sonko.

La sortie du leader de Pastef hier, après la divulgation de l’audio de Yakham Mbaye, aura eu le mérite de replacer l’affaire dans son contexte. L’on ne dira pas qu’être lié à un collègue de service est un « crime » à l’instar de ce qui lie Sonko et Cheikh Issa Sall.

Ensuite, le leader de Pastef a précisé qu’il n’a jamais rencontré un membre de l’Apr à part le Président Macky Sall qui l’avait convié au Palais de la République dans le cadre de la riposte contre la pandémie de la Covid-19.

Il ajoute que la rencontre dont fait allusion Mansour Faye date de 2013 avant son entrée en politique. Ces éclairages on ne peut plus notoires démontrent à suffisance que Mansour Faye et Yakham Mbaye n’auraient fait que procéder à un montage incohérent, recueillir l’audio sonore envoyé par Sonko  à son ami et tenter des brouiller les pistes au sein de l’opinion publique sénégalaise.

Ailleurs aussi, les sénégalais s’impatientent que le ministre du développement Communautaire leur rende compte dans le cadre de la distribution et du convoyage des vivres réservés aux impactés de la Covid-19.

Car, la vérité dans cette affaire, c’est le fait que le ministre Mansour Faye veuille  divertir  nos compatriotes et tenter de masquer les « factures » attendues de lui. Dans cette affaire, c’est l’argent du contribuable qui souffre et que le beau-frère du Chef de l’Etat est tenu d’élucider.

Et comme Sonko a touché la plaie là où ça très mal,il fallait une stratégie de diversion à Mansour pour détourner l’opinion de l’essentiel.

Assane SEYE-Senegal7

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici