Accueil Actualités Prise en charge des malades de Covid-19: L’hôpital Dalal Diam enregistre un...

Prise en charge des malades de Covid-19: L’hôpital Dalal Diam enregistre un taux de guérison de plus de 90%

Plus grand centre de traitement de coronavirus du pays, l’hôpital Dalal Diam réalise de bons résultats dans la prise en charge des malades atteints de Covid-19. La structure sanitaire dirigé par Moussa Sam Daff enregistre un taux de guérison très satisfaisant.

L’hôpital Dalal Diam est pilier fondamental dans la prise en charge des malades de la Covid-19. Avec le renforcement de sa capacité d’accueil, la structure hospitalière devient le plus grand centre de traitement du pays avec 211 lits disponibles.

« Dans cette lutte contre la pandémie, Dalal Diam constitue quand même une épine dorsale par rapport à la stratégie du pays. Durant la première vague, nous étions à 50 lits. Nous sommes montés à 70, puis à 200 et ensuite à 211 lits. Ce qui fait de Damal Diam le plus grand centre du pays. Au total, plus de 100 personnes sont prises en charge au sein du centre, ce qui n’est pas une mince affaire. Cela demande des moyens, toute une stratégie et une logistique », a informé Moussa Sam Daff, le directeur de l’hôpital Dalal Diam dans un entretien avec Libération quotidien.

L’hôpital a réalisé d’importants résultats dans la prise en charge des malades avec plus de 90% de guérison. Plus de 2000 malades du coronavirus y ont été traités.


A voir aussi: Vidéo: Immersion au centre de traitement de la Covid-19 de l’Hôpital Dalal Jamm


« L’hôpital Dalal Diam a pris en charge son premier malade du coronavirus le 27 mars 2020. A l’heure où je vous parle, nous sommes à plus de 2.100 malades pris en charge dans cet hôpital. 1.900 malades sont sortis d’hospitalisation, soit un taux de guérison de plus de 90%, supérieur à la moyenne nationale », s’est félicité M. Daff.

Toutefois, la structure a eu à prendre en charge des cas sévères dont certains sont finalement décédés. Ce sont des malades qui arrivent dans état de syndrome de détresse respiratoire aigüe avec un âge très avancé entre 70 et 80 ans. Souvent, malgré les moyens que nous mettons à leurs dispositions, nous les perdons, regrette Moussa Sam Daff. L’hôpital Dala Diam dispose d’une unité de réanimation de 06 lits qui vont être étendus à 12 lits, selon son directeur.

A.K.C – Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici