L'Actualité en Temps Réel

Prison de Sébikhotane : L’état de santé de Pape Alé Niang s’est gravement dégradé

Le journaliste d’investigation Pape Alé Niang a entamé une grève de la faim depuis le vendredi 3 décembre 2022 pour dénoncer son emprisonnement qu’il considère comme un « enlèvement ». Après trois jours de diète, l’état de santé du journaliste d’investigation s’est gravement dégradé, selon son épouse qui lui a rendu visite ce lundi matin.

« Je me suis rendue ce matin à la prison de Sébikotane pour m’enquérir de l’état de santé de mon mari. Après 3 jours de grève de la faim, son état de santé se dégrade gravement. Il arrive à peine à marcher et à parler« , révèle Mme Niang.

L’épouse du journaliste de poursuivre : « nous informons l’opinion nationale et internationale, et avisons les autorités de la nécessité de prendre toutes les dispositions afin d’éviter l’irréparable », avertit-elle.

Au début de la grève de la faim, un de ses avocats informait déjà que : « Pape Alé n’acceptera aucune intervention médicale de qui que ce soit s’il advient qu’il se trouve en danger en dehors de son médecin personnel« .

Me Ciré Clédor Ly précisait, par ailleurs que le journaliste d’investigation n’acceptera de recevoir aucun soin de l’administration pénitentiaire.

A.K.C – Senegal7