Privé de salaire depuis trois ans : Bamba kassé réagit enfin

Le secrétaire général du syndicat national des professionnels de l’information et de la communication (SYNPICS) , réagit suite à une vague de soutien de journalistes et de citoyens sur les réseaux sociaux. Bamba Kassé est privé de salaire depuis trois ans et interdit de travail à l’agence de presse sénégalaise (APS).

 » Bonjour chers amis, 
Beaucoup d’entre vous ont été surpris et indignés par le traitement qui m’est réservé depuis 27 mois avec une rétention volontaire de salaire de la part de mon employeur…je vous remercie de cet élan de dénonciation et vous rassure : Dieu m’assiste ! Vous savoir à mes côtés me réconforte ! On ne va pas flancher Inchallah. 
La mission (défendre la profession) prime sur l’accessoire (les tentatives d’affaiblissement). Mes pensées aux deux femmes licenciées par le même gars. Si Cheikh Ndiaye a gagné son procès (rétention volontaire de salaire) l’espoir est permis que notre justice dira le droit…tôt ou tard ! « ,

Cette sympathie envers le secrétaire général du SYNPICS a été déclenchée par son discours accrocheur le 3 mai, à la salle des banquets du palais de la République, à l’occasion de la remise des cahiers de doléances au chef de l’État. Coïncident avec la journée internationale de la liberté de la presse. 

Diaraf DIOUF Senegal7