L'Actualité en Temps Réel

Prix du pain : Les boulangers condamnent le communiqué du directeur Oumar Diallo

La Fédération nationale des boulangers du Sénégal condamnent avec la dernière énergie le communiqué du directeur du commerce intérieur. Selon Amadou Gueye, les autorités veulent les mettre en mal avec les populations. Car les boulangers n’ont jamais dit qu’ils vont augmenter le prix du pain. Ce qu’ils veulent, c’est proposé un autre format en 4e qui  va coûter 200 F Cfa. Et ce, en plus des autres formats qui existent déjà et qui seront conservés.

Le communiqué du directeur du commerce intérieur est perçu par les boulangers comme de la provocation. « Cela  nous a un peu surpris d’accuser  des personnes honnêtes », a déploré Amadou Gueye sur Zik Fm.

Selon le président de la Fédération nationale des boulangers du Sénégal, il n’est nullement question d’augmenter le prix du pain. « Nous la Fédération des boulangers et le regroupement des boulangers, nous avons simplement dit que dès l’instant que l’Etat a failli de faire respecter la règlementation, nous ne pouvons pas augmenter le prix du pain. Nous proposons conformément aux arrêtés qu’ils ont signés de proposer aux boulangers et aux sénégalais un autre format. Maintenant, ils viennent pour nous mettre en mal avec les populations », a-t-il déclaré.

A en croire, Amadou Gueye, les boulangers maintiennent leur position de produire le 4e format du pain au prix de 200 francs Cfa à partir du 26 juillet prochain. « Nous sommes déterminés, parce que nous sommes dans la légalité, que le 26 juillet au matin, nous demandons aux boulangers de produire en quantité suffisante le pain de 200 et de 100 francs tout en produisant le pain de 150 F Cfa », a-t-il pesté.

Au Sénégal, le prix plafond du pain est homologué à Dakar et dans les régions. Mais depuis quelques années, les boulangers exigent le respect de la réglementation.

Ousmane Ndiaye – Senegal7