Accueil Actualités Problème foncier: « ce phénomène n’est pas la fin du processus »,...

Problème foncier: « ce phénomène n’est pas la fin du processus », selon Omar Cissé

Lutte Contre La Spoliation Fonciere

L’affaire de Mbour 4 extension est le dernier épisode en date d’un long feuilleton ponctué par des litiges foncier. L’occupation anarchique de ces terres pose un grand problème. Le directeur de l’institut de gestion urbaine, Omar Cissé a tenté d’expliquer ce phénomène sur les ondes de la RFM.

Ce phénomène n’est pas la fin du processus. Il y a un pourcentage d’habitat informel irrégulier important, dans la région de Thiès. Pour M. Cissé, tant que l’habitat dans des zones immatriculées, organisées, loties sera aussi inaccessible les gens seront obligés d’aller chercher d’autres voies qui sont malheureusement informel pour habiter, surtout les ménages aux revenus modestes.

Mais, ces quartiers informels irréguliers poseront aussi à l’avenir de sérieux problèmes parce que non lotis, ils ne seront pas doter d’infrastructures, ils occupent des espaces qui servaient à autres choses et empiètent dans la forêt, a attesté Omar Cissé.

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici