L'Actualité en Temps Réel

Procès de Barthélémy : Dias-père crucifie le procureur

0

A  la veille du jugement de son fils, Barthélémy Dias, Jean Paul Dias fait monter les « enchères » pour alerter l’opinion du sort qui pourrait être réservé à son  garçon poursuivi pour outrage à magistrat et appel à l’insurrection. En effet Dias-père martèle que Barth est un responsable dans ce pays, que cela plaise ou non.

Jean Paul Dias n’y est pas allé par quatre chemins pour vomir ce qu’il a dans le ventre à la veille du procès de son fils Barthélémy Dias, poursuivi pour outrage à magistrat et appel à l’insurrection. Pour rappel, c’est à la suite du délibéré du maire de Khalifa Sall qui a été condamné à 5 ans de prison assortis de 5 millions FCFA que le maire de Mermoz-Sacré-Cœur s’est fendu d’une virulente sortie où il se livrait à des paroles désobligeantes à l’endroit des juges. Une couleuvre qu’il était difficile au maître des poursuites d’avaler. C’est ainsi que Barth a été arrêté à sa sortie des locaux du journal en ligne, Dakaractu. Ainsi à la veille de son procès qui se tient présentement au Tribunal des flagrants délits, son père Jean Paul Dias trouve qu’ « au parquet, le procureur Serigne Bassirou  Guèye manifeste de la haine à l’endroit de Barthélémy Dias. Sans raison. Il est dans un règlement de comptes pour son compte et même pour le compte  d’autres personnes dont ce n’est pas le moment de les citer », dit-il dans un entretien avec Dakaractu. Et en tant que juriste, le leader du bloc des centristes est d’avis qu’appeler les gens à descendre dans la rue, cela peut signifier pour marcher, pour un sit-in, « c’est un acte de protestation ».Et très en verve, il poursuit : « Je dis par exemple avec les autres leaders du Sénégal, que s’ils amènent leur loi sur le soi-disant parrainage à l’assemblée nationale, que le peuple descende dans la rue pour protester, c’est le peuple qui a la souveraineté ». (…).

Senegal7.com

laissez un commentaire