Accueil Actualités Procès de Khalifa Sall : Jour J moins 2

Procès de Khalifa Sall : Jour J moins 2

A 48 heures du verdict du procès du maire de Dakar, Khalifa Sall, les langues se délient encore sur l’issue d’un feuilleton qualifié de cabale politico-judiciaire  par une bonne partie des sénégalais. Dans sa chronique du 3 janvier 2018, l’incontournable Pape Alé Niang aurait fait état du « Dougou Khalwa » à l’origine de l’emprisonnement de l’édile de la capitale.

La société sénégalaise est une société éminemment mystique qui raffole tellement les sciences occultes que  la voyance en est une  composante essentielle. Tout le monde  ou presque s’y met car c’est le meilleur moyen pour avoir une idée de ce que nous réserve l’avenir. Et c’est justement ce qui a poussé des proches du chef de l’Etat à user d’un « Dougou Khalwa » dont les résultats ont été plus que terrifiants pour le pouvoir. En effet selon  la chronique du 3 janvier 2018 de Pape Alé Niang, le « Dougou Khalwa » du Macky aurait indiqué que Khalifa Sall risquerait de bloquer le second mandat du Président de la République si toutefois on ne l’emprisonnerait pas. Aussi pas question de lui accorder une quelconque  liberté provisoire, selon la même source. Ce qui signifie en clair que tout cet arsenal judiciaire de façade  concocté par le pouvoir ne  tend qu’à brouiller les pistes, et à faire croire aux sénégalais que le maire de votre capitale  est trempé jusqu’au cou. Alors qu’en réalité, l’enjeu est éminemment politique. Et à 48 heures de ce verdict capital, le juge Ibrahima Dème démissionnaire a davantage conforté les sénégalais sur la propension de la Justice à exécuter les ordres de l’Exécutif à ces heures perdues. Demain pour sûr, il fera jour !

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici