L'Actualité en Temps Réel

PROCÈS DES JEUNES DE L’USINE DE MAKO : La défense va faire appel

Deux (2) ans de prison dont 3 mois ferme. C’est la sentence prononcée, hier vendredi, par le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Kédougou contre sept jeunes dont un Ingénieur Géologue de l’Usine de Mako. Ces derniers sont condamnés pour association de malfaiteurs, vol en réunion, destruction de biens appartenant à autrui et entrave dans l’exercice du travail. Le tribunal a également relaxé 40 autres jeunes dans le même dossier.
La défense des prévenus assurée par Me Abdoulaye Ndiaye, avocat à la Cour annonce qu’il va interjeter appel. La défense a quinze jours pour joindre l’acte à la parole.

« Je suis choqué par cette décision pour la bonne et simple raison, j’estime qu’à la suite des interrogatoires et des témoignages des témoins à la barre, il s’est avéré qu’il y n’a aucune once de preuve à asseoir une quelconque culpabilité pénale. Néanmoins, sur les 48 prévenus, le tribunal a estimé devoir relaxer les 41 et les 7 ont fait l’objet de condamnation d’une peine de 2 ans dont 3 mois ferme. Je trouve qu’il n’y a pas de fondement au regard des éléments du dossier», a-t-il dit à l’issue de l’audience spéciale qui a refusé du monde et sous haute surveillance des éléments de la gendarmerie armés jusqu’aux dents pour parer à toute éventualité.

Senegal7