Accueil Actualités Procès Imam Ndao: Et si l’Occident était au cœur du dossier?

Procès Imam Ndao: Et si l’Occident était au cœur du dossier?

Me Moussa Sarr, avocat au Barreau de Dakar, a accordé un entretien à nos confrères de « Le Quotidien », dans lequel il s’est prononcé sur l’affaire Imam Ndao.

A la question de savoir si l’Occident joue un quelconque rôle dans le procès d’Imam Ndao, accusé de terrorisme et de blanchiment d’argent, entre autres, Me Moussa Sarr a répondu en ces termes:

« Il y a un fait aujourd’hui. Toutes les polices du monde travaillent ensemble pour traquer les terroristes. Il est vrai que certains qui sont arrêtés l’ont été grâce au signalement des services secrets français et américains. Ça c’est un fait. Il y a une coordination de toutes les polices du monde. Il n’y a rien d’étonnant. Il y a une entraide à ce niveau ».

Et Me Sarr d’ajouter: « Ce qu’il y a lieu de dire, c’est que la chambre criminelle a devant elle 32 personnes qui sont poursuivies pour des faits criminels. Le tribunal va vérifier les accusations. Il devra aussi rapporter les preuves concrètes pouvant attester qu’elles sont coupables des faits qui leur sont reprochés. Si ce n’est pas le cas, la justice devrait en tirer les conséquences. Nous avons une juste qui n’est assujettie ni à la France ni aux Etats-Unis. Nous sommes un pays souverain ».

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici