Accueil Justice Procès Khalifa Sall : Les partisans du maire mettent en garde

Procès Khalifa Sall : Les partisans du maire mettent en garde

A  presque un mois  de la date du verdict du procès du maire de Dakar Khalifa Sall relativement à l’affaire de la caisse d’avance de sa municipalité, ses partisans regroupés sous le nom de And Dolél Khalifa (ADK) ont tenu à mettre en garde contre toute volonté de liquidation de leur mentor.

Les souteneurs du maire de Dakar Khalifa Sall n’ont jamais dérogé à la règle s’agissant d’être aux cotés de leur mentor de près ou de loin. Aujourd’hui que le juge Lamotte a renvoyé la date du verdict  le 30 mars prochain, ses partisans ont en effet haussé le ton. Selon le coordonnateur national d’ADK, Babacar Diop en tournée avec ses camarades dans les artères de la commune de Grand Yoff, « si le droit est dit, Khalifa dormira chez lui au soir du 30 mars prochain ». Pour Mr Diop, les avocats de l’Etat et le procureur n’ont pas pu prouver la culpabilité de Khalifa Sall. Et d’ajouter : « Après l’acte 3 de la décentralisation, ils ont voulu bloquer Khalifa Sall à Grand Yoff et à Dakar et comme ils n’ont pas pu le faire, ils ont amené l’Ige  pour l’arrêter », enfonce-t-il. Pour le coordonnateur d’ADK, son mentor a été séquestré et qu’il est  un otage politique. Et d’éclairer : «  soyons clair, le maire  de Dakar est notre candidat et il sera le futur Président de la République sans aucun doute », assène-t-il. Pour Ngouda Sall qui abonde dans le même sens, il met en garde ceux qui agitent un plan B en cas de condamnation du socialiste. « Nous avons un seul plan, c’est le plan K (Khalifa Sall) et cette dictature qui n’est plus rampante mais debout, aura comme unique conséquence le renforcement de notre détermination à réaliser une troisième alternance en 2019 », prévient Mr Fall. En tous les cas, les partisans du maire restent clairs : « il ne peut y avoir un autre verdict que celui de la relaxe pure et simple du maire Khalifa Sall ».

Senegal7.com