Accueil Actualités Procès Lamine Diack: Le parquet évoque une « quasi-corruption publique »

Procès Lamine Diack: Le parquet évoque une « quasi-corruption publique »

Le procès de l’ancien président de l’IAAF, Lamine Diack  suit son cour au niveau du tribunal de Paris. Les procureurs du parquet national financier (PNF) ont requis quatre années de prison ferme.

Le parquet a évoqué une « quasi-corruption publique » qui aurait permis selon lui à Lamine Diack et son fils Papa Massata. Le ministère public a également demandé l’amende maximale de 500.000 euros.

Lamine Diack, accusé d’avoir abusé de sa position pour protéger contre finances des athlètes russes dopés.

                                                        Mouhamadou Sissoko-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici