Accueil Actualités Processus électoral-Le fichier de la discorde : La société civile vole...

Processus électoral-Le fichier de la discorde : La société civile vole au secours de l’opposition

L’audit du fichier électoral divise la classe politique sénégalaise. En effet, lors des discussions au ministère de l’Intérieur hier, ce jeudi 22 novembre, les divergences entre pouvoir et opposition ont ressurgi.

Pas de consensus entre pouvoir et opposition en ce qui concerne l’audit du fichier électoral. Le Pds, par exemple, a boudé la réunion au motif que le fichier mis à leur disposition, n’est pas fiable. La Société civile offre sa médiation et donne raison à l’opposition. Valdiodio Ndiaye du Collectif des organisations de la Société civile pour les élections (Cosce) propose d’encadrer le fichier et de s’adosser à l’article L48 du code électoral, lequel donne à l’opposition le droit d’auditer le fichier.« L’État doit matérialiser cette volonté politique et accéder à la requête de l’opposition en allant dans le sens d’un audit du fichier », a déclaré Valdiodio au micro de Rfm. Mieux, il demande au chef de l’État de prendre un décret en ce sens. Reste à savoir si la montée d’adrénaline qui caractérise par ces temps-ci les relations entre pouvoir et société civile va permettre à celle-ci de jouer son rôle de régulatrice du jeu démocratique.

Assane SEYE-Senegal7