L'Actualité en Temps Réel

Projet gazier GTA de Saint Louis : Un lourd impact environnemental pèse sur les populations

Une équipe d’experts a publié les résultats d’une étude d’impact environnemental et social réalisée sur l’exploitation du gisement gazier de Saint-Louis. Le document met en exergue des risques réels encourus par les populations, il s’agit d’une vague de pollution attendue dans le cadre de la production gazière du bloc offshore de Saint-Louis prévue en 2023.

Les populations de la ville de Saint-Louis sont très exposées à une dégradation de l’environnement entrainée par l’exploitation du gaz du champs Grand Tortue Ahmeyim dont l’opérateur est la compagnie British oetroleum (BP).

À lire aussi : (VIDÉO) CONTRAT DE PARTAGE DE PRODUCTION : CLÉDOR REVIENT À LA CHARGE, CONFIRME SONKO ET DÉMENT PETROSEN

« S’agissant des risques liés à la qualité de l’air, il faudrait voir au-delà de la consommation du carburant et prendre en considération la teneur en soufre et l’âge des équipements« , suggèrent les spécialistes dont le rapport est exploité par le quotidien, Besbi Le Jour.

Les spécialistes relève que les équipements anciens sont beaucoup plus polluants. « Il est donc nécessité de mettre en place un plan de compensation, car les acteurs impactés doivent être compensés par une réinstallation économique », ont conseillé les spécialistes de l’environnement.

À lire aussi : LEUR GAGNE-PAIN MENACÉ: LES PÊCHEURS DE SAINT-LOUIS VENT DEBOUT CONTRE LES ACTIVITÉS D’EXTRACTION DU GAZ D’AHMEYIM

Les experts invitent ainsi l’Etat à une «sensibilisation plus accrue sur les risques sécuritaires» qui minent les populations locales, notamment les pécheurs qui s’activent aux alentours de la plateforme gazière.

A.K.C – Senegal7