Propos polémiques de Sonko : Assome Diatta invite les sénégalais à barrer la route à tous les fractionnistes

Lors de la visite des leaders de Yewwi Askan Wi aux familles des deux jeunes morts au cours des manifestations du 17 juin dernier, le maire de Ziguinchor Ousmane Sonko a encore fait parler de lui. Le farouche opposant du « Macky » a soutenu que que le Président de la République « a un problème particulier avec la Casamance et les casamançais …. » et qu’il « stigmatise les casamançais… ». Des propos du leader de Pastef qui continuent de soulever des vagues d’indignations.

Cette fois-ci c’est Aminata Assome Diatta qui réagit.

« C’est assez curieux d’entendre certains tenir de tels propos sur un président qui a énormément fait pour la Casamance. Ce qu’il faut noter, c’est que le Sénégal est indivisible, que chacun le comprenne. Il faut que tous les sénégalais se mettent debout comme un seul homme pour barrer la route à tous les fractionnistes », a laissé entendre la ministre du commerce, à l’émission Yonn Wi sur la rfm.

Depuis quelques temps, ce genre de discours est de plus en plus fréquent tantôt dans le camp de Ousmane Sonko et Cie, tantôt du côté de la presse. Chose qui pourrait gravement attenter à la stabilité, à la paix et à l’entente qui règnent depuis toujours dans ce pays, a dit la tète de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar à Keur Massar pour les législatives du 31 juillet prochain.

« Pour ma part, je condamne fermement les propos tenus par monsieur Ousmane Sonko. Et je voudrais lui rappeler que le Sénégal est indivisible, il peut avoir ses ambitions, mais il ne peut pas mettre en péril la stabilité du Sénégal. Nous l’appelons vraiment à la raison, mais également nous demandons aux Casamançais d’être le bouclier du Sénégal parce que nous avons vécu la crise et nous savons combien c’est difficile pour les populations de vivre dans une situation de crise. Donc aujourd’hui, nous devons faire face à Ousmane Sonko qui véritablement ne pense qu’à ses intérêts. Il faudrait que nous lui montrions que le Sénégal est au dessus des intérêts personnels », a indiqué Aminata Assome Diatta.

Diaraf DIOUF Senegal7