Accueil Actualités Purement et simplement INACCEPTABLE (Par Ibrahima Thioune)

Purement et simplement INACCEPTABLE (Par Ibrahima Thioune)

Quand il s’agit d’éclairer et d’être éclairé, il faut regarder où est le devoir et non où et le péril. Je sens le devoir en tant que militant de l’Alliance pour la république (Apr), sans vouloir m’ériger en
donneur de leçon, de prendre la plume pour condamner vigoureusement les injures notées depuis quelque temps entre responsables de la plus haute hiérarchie de notre parti, et qui ont fini d’indisposer les autorités sénégalaises au premier chef le Président de la république vis-à-vis de l’opinion publique nationale et internationale. La dernière en date et qui constitue la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, l’audio truffé d’injures dont notre camarade Moustapha Cissé Lô par ailleurs premier vice-président de l’assemblée nationale en serait l’auteur à l’encontre d’autres camarades de parti. Je me désolidarise de ce camarade de parti et manifeste ma désolation par rapport à ses propos irresponsables, irrespectueux, inacceptables, indignes de son rang et d’une gravité extrême.

Cette attitude fait que les gens, déçus par les comportements de nos hommes politiques, n’hésitent pas à identifie la politique au mensonge, aux injures, à la ruse, à la corruption, à la maffia, aux sales « affaires », aux intrigues et coups-bas, au combat de personnes pour arriver à l’argent, aux places et aux honneurs…Et cette façon de voir et de faire de la politique a malheureusement fini d’enlever à celle-ci ses lettres de noblesse au Sénégal. Ce que Michel Rocard résume bien en ces termes « la politique est dégueulasse, parce que les hommes qui la font la rendent dégueulasse ».

Or, le changement dont rêvait le peuple sénégalais suite à l’accession du Président Macky Sall à la
magistrature suprême et dont il rêve toujours ne signifie pas changement d’hommes à la tête de l’Etat, ni l’accomplissement de la routine politique. Il signifie surtout changement de notre façon
de voir et de faire de la politique, changement de nos mauvais comportements…

Je termine par lancer un appel cordial aux militantes et militants de l’Apr en disant que nous devons comprendre aujourd’hui que le temps du « chacun pour soi » est dépassé. Il urge que nous nous dégagions des coteries, que nous nous élevions au-dessus de la mêlée, que nous apprenions à régler nos différends à l’interne dans le dialogue constructif, et que nous nous érigions en de « vrais » militants dont la seule référence sera d’accompagner par nos actions de tous les jours le Président Maacky Sall dans son œuvre de construction nationale. Camarades, le Président Macky Sall a plus que jamais besoin de d’hommes et de femmes qui comprennent sa vision, la résument, l’expliquent aux sénégalais et qui contribuent à la traduire en projets au profit du peuple sénégalais mais non des gens qui se crêpent le chignon comme de petits écoliers à longueur de journée. Une dernière requête que j’adresse humblement à toutes et à tous : écoutons-nous, entendons-nous, respectons-nous. Il y
va de la survie de notre parti et de la réussite du second mandat du Président Macky Sall.

Certes, les propos de notre camarade Moustapha Cissé Lô ont franchi le seuil du socialement tolérable et la ligne verte des valeurs de la république mais, je souhaite pour autant sa réintégration tout comme Moustapha Diakhaté dans les rangs du parti. Car je suis convaincu que la plus grande vertu en politique, c’est de jamais perdre le sens des ensembles. Et si unis, nous sommes forts; désunis, nous ne pouvons qu’être faibles.

Vivement un Apr uni, fort, massif et attrayant sous la conduite du Président Macky Sall.

Ibrahima Thioune, responsable Apr/commune
de Keur Mboucki (département de Birkilane)

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments