L'Actualité en Temps Réel

Quel avenir pour Amadou Bâ ?

Battu à Dakar lors des dernières élections législatives, l’avenir de Amadou Ba est sujet à diverses interrogations. L’ancien Chef de la diplomatie sénégalaise va donner quelle orientation à sa carrière politique ?

Amadou Bâ a été l’une des attractions du régime de Macky Sall. Doté d’un charisme incontestable, l’ancien ministre des Affaires étrangères a très tôt été considéré par les observateurs comme un possible dauphin du Chef de l’état. Son élan fut freiné avec son limogeage du Gouvernement suivi d’une longue traversée du désert. Amadou Bâ verra le bout du tunnel lors des législatives où il a été désigné pour mener les troupes « marron-beige » à Dakar. L’échec a été retentissant. Le ras de marée Yewwi Askan Wi (YAW) renversé tout sur son passage. Le vainqueur de la capitale en 2019, n’a pas réussi à redresser la barre et à rater son pari de remettre Dakar dans le giron de la majorité présidentielle. La capitale ne sera pas le tremplin pour faire revenir Amadou Ba dans le jeu. Pourtant, son nom avait été cité comme un potentiel favori au poste de Premier ministre. Amadou Ba , sauf surprise, n’est plus dans les petits papiers du Premier Président de la République. Afin d’éviter de réveiller les frustrations, Macky Sall ne va pas confier les clés de la primature à un collaborateur qui a perdu sa base.

Elu député sur la liste nationale de la coalition au pouvoir, Amadou Ba peut, tout de même, espérer hériter du poste de Président de l’Assemblée nationale si bien sûr la favorite, Aminata Touré réintègre le Gouvernement. Mais, l’autre perdant prétendant est aussi Abdoulaye Diouf Sarr qui caresse l’ambition secrète d’hériter du perchoir. Macky Sall devra arbitrer ce duel des « loosers ».

Des ambitions pour 2024 ?

L’autre option pour Amadou Ba, c’est de creuser son sillon en direction de la présidentielle de 2024. Réputé ambitieux, l’ancien ministre pourra guetter le moment idéal pour afficher ses ambitions présidentielles. Sa possible posture de dauphin étant soumise à rude épreuve, Amadou Ba acceptera-t-il un choix autre que sa personne ? Dans l’hypothèse d’une troisième candidature de Macky Sall, l’ancien Chef de la diplomatie sénégalaise va-t-il sonner la révolte pour s’attirer la sympathie des sénégalais et se positionner en candidat ? Autant d’interrogations entretenues par le silence assourdissant de l’intéressé depuis la défaite aux dernières législatives.

 

M. TINE-Senegal7