« Quelques mots à propos d’un tissu de mensonges sur DAGANA » (Par Abdoulaye Ba NGUER)

Quand on lit l’article plein de haine d’un certain Pape Moctar Diop à propos des résultats électoraux du département de Dagana, on est tenté de dire « les chiens aboient, la caravane passe ».
Ce n’est quand même pas Pape Moctar Diop et son chef qui arrêteront la marche inexorable de Oumar Sarr. Ce sont Pape Moctar Diop et les siens qui avaient insulté dans un passé récent tous les responsables de l´APR du département de Dagana. Ce sont les mêmes qui avaient appelé au boycott de la dernière visite du Président Macky Sall dans le département de Dagana. Ils mentent à volonté mais peuvent-ils ne pas mentir ? Ils sont créés comme ça. Ils sont créés pour ça.
Les faits sont hélas têtus.

Depuis 1996, Oumar Sarr n’a jamais perdu des élections auxquelles il a participé dans sa commune. Pape Moctar Diop et les siens diront « il y a les élections législatives de 2017 ». Parlons-en. Pendant cette période sentant leur victoire impossible, ils ont inscrit frauduleusement des milliers de personnes dans la commune de Dagana, de tous les coins du Sénégal. Ils ont falsifié des certificats de résidence.

Oumar SARR a montré au juge de l’époque plus de 1500 inscriptions frauduleuses avec toutes les preuves mais le juge avait refusé de supprimer les inscriptions volées transformées plus tard en votes volés.
Ah oui, il y a eu le référendum de 2016 où Pape Moctar Diop et les siens ont préféré verser de l’eau dans l’urne du bureau de vote de Oumar SARR pour que le monde ne voit pas qu’ils sont poids plume devant Oumar SARR.
Revenons en 2022.
Aux élections locales, Pape Moctar Diop et les siens avec leur liste parallèle et leurs énormes moyens furent laminés avec leurs 20% là où Oumar SARR et sa liste ont eu plus de 60% dans la commune. Ils sont écervelés. Ils devaient pouvoir en tirer les conséquences et se taire à jamais. Les Daganois les connaissent à mille lieues.

Aux élections législatives, le département triomphe encore. Oumar SARR a joué sa partition. C’est évident. Avec les candidats de BBY et tous les responsables du département quels que soient les partis. Plus de 61% c’est évidemment un succès.

Là aussi Pape Moctar Diop et les siens tentent de ternir la victoire. Ils disent qu’il faut comparer par rapport à la présidententielle de 2019. Ils feintent d’oublier que Oumar Sarr n’avait pas voté et que son parti n´avait pas appelé à voter en 2019. Ce qui a été un avantage certain pour BBY dans Dagana. Et puis en 2019, il faut retenir que c’est le peuple au-delà des partis et des coalitions politiques qui avait voté et choisi Macky Sall. Si on ne part pas de ce constat, on déduira qu’aucun responsable APR n’a travaillé. La haine ne peut pas être utilisée comme un outil d’analyse.

Il est heureux que les jeunes militants de l’APR du département, de toutes les communes, aient signé une déclaration se démarquant des mensonges de Pape Moctar Diop et de son chef.
Disons-le quand même.

Oumar SARR est dans BBY, vote et fait voter BBY. Certains, s’ils ont tant soit peu de dignité, devraient avouer leur forfait et dire pour qui ils ont voté et fait voter. Je pense bien évidemment au Chef de Pape Moctar DIOP dans la commune de Dagana. Mais peut-on attendre d’eux tant soit peu de dignité ? Et pourquoi tant de haine contre le Waalo, ses responsables et ses élus ?

Pour conclure, je voudrais rappeler l’impérieuse nécessité de se concentrer sur l’unité de toutes les forces de BBY autour du Président de notre coalition, Macky SALL, afin d’engager, avec vigueur, la bataille des échéances de 2024 qui sont largement à notre portée au vue des réalisations exceptionnellement colossales du PSE et des perspectives plus que heureuses pour notre cher Sénégal 🇸🇳 à l’horizon 2035. Toute autre chose n’est que diversion inutile.

Abdoulaye Ba NGUER
Conseiller Municipal, Commune de DAGANA.