Accueil Actualités Ralliement de Moussa Sy au Macky : « Poisson...

Ralliement de Moussa Sy au Macky : « Poisson » ou « Poison » !

La Ville de Dakar présente un enjeu certain pour la prochaine présidentielle et tous ceux qui étaient proches du maire déchu Khalifa Sall intéresse au plus haut point le Président de l’Apr, Macky Sall. Et dans sa croisade pour conquérir Dakar, il a indiqué avoir pêché un gros poisson, en l’occurrence Moussa Sy. La question est aujourd’hui de se demander si cette pêche en eaux troubles procède d’un « poisson » ou d’un « poison ».La nuance aura été de taille.

Moussa Sy était conseiller municipal à la ville de Dakar en tant que maire des Parcelles Assainies. Aujourd’hui à la faveur de l’éviction de son mentor Khalifa Sall à la tête de la mairie de Dakar, il a tout simplement rejoint le camp présidentiel. Réputé très politique, le Président de l’Apr lui a ouvert les bras grands ouverts pour la conquête de la capitale en 2019.D’ailleurs, le Chef de l’Etat l’a spécifié en ces termes « Maintenant que j’ai pêché le plus gros poisson, je peux dormir tranquille », jubile-t-il. Au demeurant, il reste à voir si Moussa Sy pèse du poids politique qu’on lui prêterait. Car, s’il  a une base politique à faire prévaloir, ce sera bien avec une partie des Parcelles Assainies et non à Dakar. Etant donné aussi qu’il a rompu les amarres avec Khalifa Sall. Il ne lui reste plus rien au niveau de Dakar Ville. En quoi donc Moussa Sy peut-il constituer un gros poisson pour le Macky ? La question est d’acuité car en 2000,à l’entre deux tours, Djibo Kâ avait d’abord  renié Abdou Diouf avant de consentir le rejoindre in extrémis. Contribuant  ainsi à sa chute face à Wade. Et ce syndrome Djibo Kâ semble bien guetter le Président Macky et son Moussa Sy. Tant il est vrai que l’objectif du Chef de l’Etat est d’avoir Dakar sous sa coupole mais l’édile des Parcelles n’est plus en bonne posture dans ce patelin pour l’y aider. C’est la raison pour laquelle, à défaut d’être un « gros poisson » pêché par le premier sénégalais, Moussa Sy en devient le « poison » à l’instar de Djibo Leity Kâ  avec Abdou Diouf. Le jeu en vaut la chandelle.

Assane SEYE-Senegal7

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici