L'Actualité en Temps Réel

Rapport Cour des Comptes : Aïda Mbodj dénonce un « crime » perpétré sur le dos des Sénégalais

La présidente de l’Alliance pour la démocratie And Saxal Liguey, Aïda Mbodj a qualifié, dimanche, les fautes commises par certains ministres, selon le rapport de la Cour des Comptes, de crime perpétré sur le dos des sénégalais.

Elle rappelle qu’elle avait déjà alerté sur la gestion nébuleuse de certains ministres. « Le rapport de la Cour des comptes a repris exactement le contenu de ces deux questions d’actualité adressées d’une part au ministre du développement communautaire, à l’époque Mansour Faye, d’autre part au ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr« , a-t-elle d’emblée déclaré sur Rfm lors de sa tournée à Saint-Louis.

Crime

Ce membre de Yewwi Askan Wi se veut clair. Ce qu’il s’est passé est un crime perpétré sur le dos des sénégalais par les proches du chef de l’Etat. « Personne n’avait le droit de commettre ce crime en détournant l’argent qui était destiné à soigner les malade. Que pour la première fois au Sénégal, un voleur identifié voleur ose prendre la parole« , a-t-elle ajouté.

Lire aussi : Rapport Cour des comptes : « C’est la société sénégalaise qui est malade »,peste Diop Decroix

Justice

Dans son discours devant ses militants, la responsable politique réclame justice et toute la lumière sur le rapport de la Cour des Comptes. Selon Aida Mbodj, c’est la seule solution pour connaitre la vérité.

Birama Thior – Senegal7