Accueil Actualités Rapts d’enfants: N. R. Guèye, ministre de la protection de l’enfance s’explique

Rapts d’enfants: N. R. Guèye, ministre de la protection de l’enfance s’explique

Les rapts d’enfants de ces dernières semaines continuent de faire couler de l’encre au Sénégal.
Depuis l’éclatement du problème, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer le silence « assourdissant » de la ministre en charge de la protection de l’enfance, Ndèye Ramatoulaye Guèye Diop.

C’est ce mardi 27 mars, pour la première fois, qu’elle s’est décidée à se prononcer sur les nombreux cas d’enlèvements enregistrés et c’est un choix tout à fait assumé.

« C’est un choix que j’assumais et que je continue d’assumer. Je ne me sens pas fautive. C’est la meilleure méthode. Il ne me revenait pas de communiquer sur cette affaire. C’est une question de sécurité publique d’abord. Peut-être j’aurais pu monter au créneau, parler aux familles, les rassurer, les réconforter. Je le concède. Mais je ne médiatise pas toutes mes actions », a-t-elle expliqué, propos rapportés « L’As », lus par senegal7.com.

A l’endroit de ses détracteurs, elle dira que « nul n’est mieux placé que moi qui ai perdu mon fils unique dans des circonstances dramatiques pour comprendre la douleur d’une femme ayant perdu son fils ».

Et si Mme la ministre a décidé de ne pas aller présenter ses condoléances à la famille de Fallou Diop, sauvagement assassiné, c’est qu’elle ne voulait pas céder à la « pression ».

En lieu et place, elle a préféré se « déplacer, aller sur le terrain et discuter avec les acteurs qui tournent autour de cette question et essayer de trouver un plan d’action », soutient-elle.

Elle déclare avoir cependant fait le déplacement chez la fille qui a été violée et tuée à Mbao sans en informer la presse et si elle a agi de la sorte, c’est par respect vis-à-vis de la famille du défunt.

Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici