RDC: hommages unanimes après la mort du cardinal Monsengwo

Les hommages se multiplient en RDC après la mort de Laurent Monsengwo, cardinal et archevêque émérite de Kinshasa. C’était la figure la plus connue de l’Église catholique au Congo, président de la conférence épiscopale du Zaïre, déjà critique à l’époque du maréchal Mobutu.

Malgré son opposition à tous les régimes depuis 30 ans, les hommages dimanche soir étaient unanimes.Le président Tshisekedi « salue un prince de l’Église qui œuvra longtemps au service du peuple ».

Son principal opposant Martin Fayulu qualifie le cardinal Monsengwo de « ciment de la cohésion nationale ». L’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba dit garder de lui « l’image d’un Père enjoué, altruiste et dévoué pour l’Église du Congo ».

L’ancien gouverneur du Katanga, Moise Katumbi, celle d’un berger courageux attaché à cultiver l’amour entre tous les Congolais ;note RFI.

Assane SEYE-Senegal7