Rebeuss : les membres de la «Force spéciale» dispersés dans 3 chambres

Les dix membres de la «Force spéciale» placés sous mandat de dépôt mercredi dernier par le juge du deuxième cabinet, sont envoyés à la Maison d’arrêt de Rebeuss. En attendant les auditions au fond, ils sont dispersés dans les chambres 3, 12 et 17.

Selon le journal l’observateur Bouna BA, Pape Ousmane SECK, Pape Mamadou SECK, Assane DRAME et Babacar NDAO sont écroués à la chambre 3; Abdoulaye NDIAYE, Abdoul Aziz NIANG, Ibrahima DIEDHIOU et Madické Diop occupent la chambre 12. alors que, Mor GUEYE, pour sa part, est envoyé à la chambre 17.

Cet ancien élément des Sapeurs-Pompiers est présenté comme le spécialiste des incendies de la bande. L’exploitation de son téléphone et son audition ont permis de découvrir plusieurs détails du plan supposé de la «Force spéciale».

Les membres de ce groupe sont poursuivis pour complot contre l’autorité de l’Etat, association de malfaiteurs en rapport avec une entreprise terroriste, destruction de biens appartenant à l’Etat, notamment. Ils sont accusés d’avoir voulu installer le chaos à Dakar en marge de la manifestation interdite de Yewwi Askan Wi, vendredi 17 juin.

Le onzième membre de la bande, François MANCABOU, n’est pas encore déféré au parquet. Blessé durant sa garde à vue, il reçoit des soins dans une structure sanitaire.

Fanta DIALLO BA-senegal7