« Réconcilier la politique avec le champ des valeurs d’éthique ! » (Dr Babacar Diop)

0

L’éthique est consubstantielle à la politique , seule une élite faible, médiocre et sans ambition peut ignorer la dimension de l’éthique dans l’action politique. Il n’y a pas de politique conséquente qui ne soit adossée à des valeurs éthiques.
Le professeur Djibril Samb disait à ses étudiants: « L’éthique est la source nourricière et l’horizon d’une politique droitement comprise ». Nous devons réconcilier la politique avec le champ des valeurs. Seul un militantisme débarrassé des penchants égoïstes et claniques peut nous permettre de soutenir une action politique d’envergure au profit du peuple qui attend le changement. Un militantisme désintéressé qui place l’intérêt général au centre de la politique peut permettre de sortir la politique de la crise dans laquelle elle s’enfonce. Il faut beaucoup de générosité pour s’engager dans le militantisme.
Les vrais militants doivent s’asseoir sur des valeurs ; ils doivent faire en sorte que leurs comportements quotidiens soient compatibles avec la société idéale qu’ils veulent construire au mieux du peuple, mettre en pratique dans la vie de tous les jours les valeurs qu’ils défendent et veiller à ce que ces valeurs irriguent leurs pensées et actions.
Les vrais militants doivent être des pédagogues sociaux, c’est eux qui préparent la société future.
Les militants doivent être des exemples dans leurs comportements quotidiens.
Les vrais militants doivent diriger leurs actions à partir des principes éthiques : le respect de la parole donnée, la politique comme un sacerdoce et non comme un business, le sens du militantisme authentique, l’exemplarité dans les comportements de tous les jours, renouer avec les valeurs d’honnêteté et de transparence, le refus de prendre un seul centime de l’argent du contribuable, lutter contre la corruption sous toutes ses formes. C’est ainsi que nous réconcilierons la politique avec elle-même et avec le peuple, c’est ainsi que nous changerons les mœurs politiques de notre pays. La politique pourra continuer d’inspirer confiance dans son action pour être un instrument de transformation sociale.
Ce qui nous amène à défendre l’idée d’une éthique en politique.
C’est cette éthique qui nous permet de préparer la société nouvelle, parce qu’elle est compatible avec les valeurs de la société nouvelle que nous voulons construire. C’est la seule manière de transformer tous nos militants en des pédagogues sociaux ou des «éducateurs populaires » qui vivent avec le peuple dans les problèmes quotidiens, qui encadrent le peuple.

#Passez_une_excellente_journée

Leave a comment