Recrutement de 36 Sénégalais par l’ambassadeur d’Ukraine : Le Sénégal doit-il se contenter d’une simple condamnation !

0

Le ministère sénégalais des Affaires étrangères a déclaré qu’une publication sur Facebook de l’ambassade d’Ukraine appelant les volontaires sénégalais à s’engager dans la lutte contre la Russie était illégale.

Dans un communiqué, le ministère a déclaré que le recrutement de volontaires, de mercenaires et d’autres combattants étrangers était illégal dans le pays et puni par la loi.

L’ambassadeur d’Ukraine, Yurii Pyvovarov, a été convoqué au ministère pour expliquer le poste de jeudi.

Après avoir vérifié sa légitimité, il lui a été demandé de le retirer, indique le communiqué. Mais la question est de se demander si la diplomatie sénégalaise ne s’est pas laissé entrainer dans un conflit qui ne le concerne nullement !

De toute évidence, le Ministère des affaires étrangères ne devrait pas se contenter d’une simple condamnation. L’acte posé par l’ambassadeur de l’Ukraine à Dakar est suffisamment grave pour être réduit à une simple condamnation. Les autorités sénégalaises devraient convoquer la convention de vienne

La convention de Vienne sur le droit des traités de 1969 codifie les traités et les relations internationales juridiques entre les États. N’étant pas rétroactive, elle n’est pas appliquée pour les traités précédents, mais doit être respectée entre les États parties.

Le Sénégal par la Loi n° 1987/17 du 25 juin 1987, a  ratifié la Convention de Vienne sur le Droit des Traites entre Etats et Organisations internationales ou entre Organisation internationales adoptée à Vienne, le 21 mars 1986.

Du coup, ses autorités  doivent prendre très au sérieux  son immixtion dans un conflit qui ne le concerne pas. Pour ce faire, elles doivent déposer un recours à la Cour internationale de la Justice pour que nul n’en ignore.

C’est en effet une question de diplomatie   donc la neutralité du Sénégal doit être mise en exergue sur le plan diplomatique. C’est en cela que le Sénégal pourrait poser un acte fort de neutralité face à ce conflit Russo-Ukrainien.

Assane SEYE-Senegal7

 

Leave a comment