Accueil Actualités Relance de MediS Pharma: Pourquoi les instructions du Chef de l’Etat sont...

Relance de MediS Pharma: Pourquoi les instructions du Chef de l’Etat sont rangées aux oubliettes !

Si les instructions du Chef de l’Etat Macky Sall étaient exécutées à la lettre par ses ministres et plénipotentiaires, il n’y aurait probablement pas de problèmes entre les Sénégalais qui attendent toujours du Gouvernement. Surtout s’il s’agit du domaine crucial relevant de la santé publique. En effet le Chef de l’Etat avait donné des instructions fermes à ses subordonnés pour la relance effective des activités de l’usine pharmaceutique MediS Pharma Sénégal (ex-Sanofi), mais depuis lors, aucun acte gouvernemental n’a été posé !

Lors du Conseil des ministres 15 juillet 2020, le Chef de l’Etat Macky Sall avait donné aux ministres chargés de l’Industrie et de la Santé, des instructions relatives à la relance effective dans les meilleurs délais, des activités de l’usine pharmaceutique MEDIS SENEGAL SA (ex-Sanofi).Le Sénégal détiendrait 1% des parts de cette structure et devrait injecter 5 milliards de FCFA et opter pour la préférence nationale avec la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA).

C’était d’ailleurs une occasion pour notre pays de faire face à la maladie à coronavirus car le traitement par l’hydroxychloroquine était de mise. Dans cette même veine, le Président Sall avait souligné l’importance qu’il accordait à l’approvisionnement régulier du pays en produits pharmaceutiques.

Le Chef de l’Etat avait aussi demandé au ministre de la Santé et de l’Action sociale de faire le point sur la viabilité du modèle économique de la Pharmacie nationale d’Approvisionnement (PNA). La question est aujourd’hui de se demander pourquoi les instructions du Chef de l’Etat sur la relance de MediS Pharma ne sont pas traduites en actes par le ministre de la Santé ?

S’il est vrai que le covid-19 a eu un impact réel dans tous les secteurs d’activité du pays mais il devrait pousser Abdoulaye Diouf Sarr a plus de diligence pour relancer ce secteur névralgique de notre pays. Non seulement le Président de la République avait donné des instructions pour la relance de MediS Pharma Senegal, mais aussi et surtout il avait même accordé à l’époque une audience au Tunisien au Palais de la République.

Du coté des travailleurs, on attend toujours la relance de la structure et on ose espérer que les instructions du Chef de l’Etat seront enfin traduites en actes par le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr.

Assane SEYE-Senegal7

6 Commentaires

  1. […] Si les instructions du Chef de l’Etat Macky Sall étaient exécutées à la lettre par ses ministres et plénipotentiaires, il n’y aurait probablement pas de problèmes entre les Sénégalais qui attendent toujours du Gouvernement. Surtout s’il s’agit du domaine crucial relevant de la santé publique. En effet le Chef de l’Etat avait donné des instructions […] Senegal7 […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici