Accueil Actualités Rencontre entre le garde des sceaux et les chefs de parquets :...

Rencontre entre le garde des sceaux et les chefs de parquets : Le bracelet électronique en question

Avec les mandats de dépôt et les emprisonnements pour des délits divers, les prisons sénégalaises sont pleines à craquer. Pour ce faire, la rencontre, hier, entre le ministre de la Justice et les chefs de parquet a été l’occasion pour émettre la solution du port du bracelet électronique par les prisonniers condamnés à des délits mineurs.

Le ministre de la Justice, garde des sceaux table désormais pour des mesures d’austérité en ce qui concerne les emprisonnements tous azimuts des contrevenants à la loi. Pour ce faire, Ismaila Madior Fall et les chefs  de parquets ont réfléchi sur de nouvelles mesures visant à désengorger les prisons. Au nombre de ses mesures, le port du bracelet électronique. Il consiste à le faire porter aux personnes condamnées à de petites peines et une série de peine alternatives afin de désencombrer les prisons. Le port du bracelet électronique est, ainsi, une des solutions que le Gouvernement entend privilégier pour éviter la surpopulation carcérale. Si un prisonnier coûte  entre 600 et 700 Cfa, par jour, à l’Etat, soit 219.000  et 284.000 francs pour chaque détenu,s’agissant du bracelet électronique, rien que pour une journée de port de bracelet électronique, le détenu coûtera, quotidiennement au contribuable près de 7500 Fcfa soit dix fois plus cher que l’entretien d’un détenu (750 Fcfa).

Assane SEYE-Senegal7