L'Actualité en Temps Réel

Réponse du berger à la bergère : Aminata Touré tire encore sur Omar Youm

La passe d’arme se poursuit entre Me Oumar Youm et Aminata Touré. Dans un entretien avec L’Observateur, le président du parlementaire Benno Bokk Yaakaar s’en était pris à Mimi Touré. Cette dernière soutenait, au sujet de la possible amnistie de Karim Wade, qu’il s’agit d’un deal politique. Omar Youm, invité du Grand Jury de la Rfm, ce dimanche, déclarait Aminata Touré sera considérée comme démissionnaire si elle pose des actes successifs contraires à la ligne de conduite de leur formation politique. La réponse de l’ex première ministre n’a pas tardé. Une réplique pleine de révélations, dont nous vous proposons l’intégralité.

« Après avoir parlé de deal politique concernant la possible amnistie de Karim Wade, Mimi Touré a vu Oumar Youm lui répondre, lors d’un entretien avec L’Observateur. A son tour, l’ex Premier ministre a décidé de répondre au président du groupe parlementaire de BBY à travers une déclaration de sa cellule de communication que voici.

« Lors d’une émission d’une radio de la place, Me Oumar Youm ancien grand frustré de l’APR et nouvellement repêché par le Président Macky Sall interpelle Mme Aminata Touré avec qui il entretenait jusqu’au 12 septembre dernier des relations les plus cordiales. Voilà que devenu Président du groupe parlementaire de BBY, Me Youm se sent obligé de donner des gages au Président Macky Sall avec l’inélégance et l’excès d’un repenti.

Oumar Youm doit se rappeler qu’il n’y a pas si longtemps, il était lui-même déclaré persona non grata par ses camarades du Mbour avec qui il entretient des relations exécrables. Lors d’une réunion de l’APR tenue à la veille des élections législatives, en présence du Président Macky Sall, Oumar Youm, sur un ton pathétique, s’en était pris à tous les responsables de l’APR de Mbour et … à Macky Sall himself en disant qu’il savait trois mois à l’avance qu’il allait être viré de son poste de directeur de Cabinet. Maintenant qu’il a été repêché et gratifié du titre creux de président du groupe parlementaire, il doit faire du rattrapage pour re-grimper dans l’échelle d’estime de Macky Sall. Mme Aminata Touré n’a pas affaire à lui et il le sait bien.

La question de l’heure, Oumar Youm la connaît très bien. L’avocat qu’il est a dit urbi et orbi que Macky Sall ne pouvait pas faire plus de deux mandats. Alors que Oumar Youm arrête son opération “yeux doux” à Macky Sall et qu’il ait juste le courage de lui dire de renoncer à un troisième mandat juridiquement et moralement inacceptable. Le reste n’est que parlotte inutiles et enfumage. »

 

A.K.C – Senegal7